Se lancer dans la confiture… sans matériel

Se lancer dans la confiture… sans matériel

         Ce week-end, j’ai réalisé de la gelée de coing. Cela fait 2 ans que je m’y suis mise et à chaque fois, c’est avec ravissement. Si ma mère fait beaucoup de confiture, la gelée de coing n’en fait pas partie puisque mes parents n’ont pas de cognassier. Je n’en dégustais seulement que sur les tartines du goûter de chez mon amie d’enfance. Sa mère réalisait une excellente gelée de coing (et réalise encore).

         Faire de la confiture n’a en soi rien d’exceptionnel : combien de générations de femmes en ont cuisiné ?! Sans compter que j’ai de la chance, j’ai vu ma grand-mère, ma tante, ma mère debout devant la gazinière mélangeant les fruits et le sucre dans la bassine à confiture le temps que le mélange fruits-sucre gélifie.

         Cette mémoire culinaire est restée ancrée dans ma chair : la vue étonnante de tous ces fruits macérant dans le sucre, l’odeur si douce du sucre et des fruits cuisant, le son alléchant des premiers bouillons, le doigt plongeant dans l’écume retirée et son goût encore toute chaude… Les périodes de confiture étaient des moments de fête pour l’enfant que j’étais, elles marquaient le début des vacances d’été. C’était l’événement de l’année : sortir tout le matériel de la cave, laver les bocaux, cueillir et dénoyauter les fruits, conserver quelques noyaux car « ça donne du goût »… Des souvenirs inoubliables.

         Ces moments de femme m’ont donc appris à faire de la confiture. Pourtant, cela me semblait inabordable parce que je n’avais pas le matériel adéquat. Les femmes de ma famille ont toutes une bassine à confiture, l’écumoire, les multiples bocaux, etc. Elles sont équipées. J’habiterai près de ma famille, ce serait simple, j’emprunterai leur matériel, qu’elles me prêteraient avec plaisir car cela leur semble aussi impensable de faire de la confiture sans (je repense au débat si la bassine doit être en cuivre ou non : la branche paternelle penchant pour le oui, tandis que la maternelle ne voyait pas l’utilité !).

        C’est une amie qui a fait sauter mon verrou de l’inhibition de la confiture il y a quelques années ! En effet, une fois, avec son ex-copain, ils ont été cueillir des mûres et ont décidé d’en faire de la confiture ! Je me rappelle encore quand elle nous l’avait raconté car cela m’avait épatée ! En effet, à l’époque, nous étions étudiants, donc avec des petits logements et des kitchenettes à plaques électriques (vous savez le truc qui met un temps fou à chauffer et après, un temps fou à refroidir) et surtout avec peu de matériel de cuisine ! Je me rappelle lui avoir posé plein de questions sur comment ils avaient fait, qu’est-ce qu’ils avait utilisé, comment la cuisson s’était passée,… Cela me semblait tellement hors de portée : ils ont quand même réussi à faire de la confiture sur une kitchenette à plaque électrique et sans bassine de confiture ! Et leur confiture de mûre était trop bonne ! Comment ont-ils aussi bien réussi ?

Cuisiner de la confiture sans bassine à confiture

         En réalité, c’est tout simple, ils ont fait cuire la confiture dans un fait-tout ! L’objet que tout le monde a chez soi ! Et pour les bocaux, ils avaient été en acheter, type Le Parfait, à Ikea (c’était à l’époque, maintenant, mon amie irait en ressourcerie, qui en récupère comme je l’expliquais dans cet article).

         Je me suis ainsi rendu compte qu’on pouvait faire différemment quelque chose que j’avais vu faire de la même façon et par des personnes différentes pendant des années ! Et c’est cette expérience indirecte qui m’a fait me lancer dans la gelée de coing sans bassine à confiture ! Et devinez quoi, ça a marché J !

         Et comme la gelée de coing ne se fait qu’avec le jus récupéré du fruit cuit, la compote de coing, qui ne sera pas mangée les jours suivants, sera également mise en bocaux et stérilisée avec le fait-tout !

         Certes, le fait-tout est quand même moins pratique que la bassine à confiture ou le stérilisateur, mais quand c’est une fois par an, pour une quantité moindre, ça le fait totalement !

         Donc, n’hésitez jamais à vous lancer, même si a priori, vous n’avez pas le matériel adéquat. Du matériel, ça se remplace aisément, il suffit de réfléchir à faire autrement smile !

Si cet article vous a intéressé, partagez-le ! Merci !
Pin Share

Laisser un commentaire


Warning: Undefined array key "sfsi_plus_icons_AddNoopener" in /home/clients/7a398e954138b30541cf08e793e8f63d/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 1614

Warning: Undefined array key "sfsi_plus_icons_AddNoopener" in /home/clients/7a398e954138b30541cf08e793e8f63d/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 1614

Warning: Undefined array key "sfsi_plus_icons_AddNoopener" in /home/clients/7a398e954138b30541cf08e793e8f63d/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 1614

Warning: Undefined array key "sfsi_plus_icons_AddNoopener" in /home/clients/7a398e954138b30541cf08e793e8f63d/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 1614

Cet article vous a intéressé, partagez-le !

%d blogueurs aiment cette page :