Absurdité des supermarchés : les réfrigérateurs sans porte

Absurdité des supermarchés : les réfrigérateurs sans porte

Article coup de gueule aujourd’hui, le dernier de l’année. Il vous permettra de mettre tout le monde d’accord pendant les repas des fêtes de fin d’année entre deux discussions sur la prochaine réforme des retraites ou l’inertie de notre gouvernement actuel
(excepté pour censurer des librairies[1]).

C’est un point qui m’énerve depuis de nombreux lustres : l’absence de portes sur les réfrigérateurs et congélateurs des supermarchés ! Cela m’a toujours exaspérée car c’est un gaspillage sans nom d’électricité, et en plus, ce manque de porte me rendait littéralement malade, aussi bien en hiver qu’en été, où on se retrouve gelé dans les rayons froids des supermarchés !

Des congélateurs équipés de portes…
mais non les réfrigérateurs !

       Quelque progrès ont été fait depuis que je suis petite : maintenant, les congélateurs ont des portes vitrées coulissantes, mais les réfrigérateurs… Toujours pas ! Ne faisant plus que rarement mes courses au supermarché, à chaque fois que j’y retourne, je suis interloquée par ce manque de bon sens ! D’autant plus aujourd’hui, avec l’augmentation du coût de l’énergie depuis un an ! À croire que les supermarchés préfèrent dépenser leur argent dans l’électricité pour fabriquer du froid que dans le salaire de leurs employés !

       Pourtant, ce n’est pas comme si une convention avait été signée entre l’État et les fédérations des supermarchés (Perifem et la Fédération du Commerce et de la Distribution) en… 2012[2] sous l’impulsion de Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre de l’environnement sous Sarkozy. Comme elle le déclarait à l’époque, à la maison, on ne laisse pas la porte du réfrigérateur ouverte[3], alors pourquoi le faire dans les magasins !? Normalement, en 2012, on prévoyait que pour 2020, 75 % des meubles frigorifiques des supermarchés devaient être équipés de portes[4]. Alors, je ne dois pas avoir de chance, mais tous les supermarchés où j’ai été cette année (Intermarché, Leclerc, Carrefour, Monoprix) et dans des régions différentes, n’en sont toujours pas équipés !!!

Le rayon viande des supermarchés ne comporte pas de porte vitrée.

Un rayon de viande sans aucune porte.
Je suis malade du gaspillage d’énergie mais aussi de tout ce plastique utilisé pour emballer la viande alors qu’en allant simplement au  rayon boucherie, nous évitons le plastique inutile.

Des gains énergétiques et financiers importants

       Pourtant, équiper les réfrigérateurs de portes apporte un gain énergétique énorme : 50 % d’économie d’énergie pour l’installation d’une porte double vitrage sur un meuble frigorifique[5] !!! Qui est-ce qui aujourd’hui peut faire l’impasse de ces 50 % ?! Apparemment, les supermarchés dont le chiffre d’affaires en 2020 avoisinait pour Leclerc et Intermarché entre 50 et 30 milliards d’euros[6], davantage que le budget de l’Éducation nationale ! Pendant que le gouvernement actuel nous dit qu’il faut que nous, citoyens, éteignons notre box et autres appareils électroménagers, la consommation d’énergie de l’ensemble des meubles frigorifiques des supermarchés étaient évalués, en 2012, à 2,2 TW, ce qui représente l’équivalent de la consommation ANNUELLE d’une ville de 500 000 habitants[7] (taille de Lyon ou Marseille) !!!

       Le pire dans cette histoire est que les supermarchés ont eu des aides de l’État pour financer l’installation de ces portes ou nouveaux réfrigérateurs via le Certificat d’économie d’énergie (CEE)[8] ! Pour 10 mètres linéaires fermés (la moyenne est de 50 mètres linéaires pour les supermarchés et de 200 pour les hypers[9]), le magasin recevait une prime de 800 € et quelques[10] ! Presqu’un smic, en sachant que le surcoût de la porte vitrée pour un meuble neuf est entre 400 et 900 €[11] ! Donc le surcoût de la fermeture des meubles frigorifiques a presque été totalement financé par l’État (heureusement que nos derniers gouvernements successifs n’aiment pas les assistés, qu’est-ce que ça serait sinon !) ; sans oublier que le magasin y gagne doublement grâce aux énormes économies d’énergie réalisées ! Malgré l’aide très avantageuse de l’État et des gains d’énergie, encore beaucoup trop de magasins, une décennie après la signature de la convention, ne sont pas équipés.

Aucune vitre pour les réfrigérateurs du rayon charcuterie.

Et encore un autre rayon de meubles froids sans portes.
Quand je pense à tous les cochons qu’il a fallu pour produire ces tranches de jambon…
Élevages industriels qui produisent les algues vertes.

Le pourquoi des meubles frigorifiques toujours ouverts

       Vous allez vous poser la question : mais pourquoi ? Pourquoi les supermarchés n’ont-ils pas faits ces investissements grâce à des aides et qui relèvent du bons sens ? Oui, pourquoi ?

       J’ai trouvé deux réponses dont une dans la « psychologie » d’achat. Les écoles de commerce apprennent à leurs élèves que pour les achats impulsifs, il faut que le produit soit tout de suite accessible. Une porte à ouvrir et à fermer implique deux gestes supplémentaires, il y aurait donc moins d’achats impulsifs. C’est peut-être vrai, mais le retour des supermarchés qui ont déjà installé les portes sur leurs réfrigérateurs montre que sur le long terme, il n’y a pas une baisse de chiffres d’affaires[12], car le client reste plus longtemps en rayon, comme il ne se pèle plus les miches !

       L’autre réponse qui me paraît beaucoup plus pertinente est qu’ont fait les hyper et supermarchés cette dernière décennie ? Au lieu d’investir dans les meubles frigorifiques qui auraient servi l’intérêt général (et le leur) en permettant d’économiser l’énergie, ils ont préféré investir dans le « Drive »[13] qui a encore accentué l’emprise sur les terres (comme je le décrivais dans cet article).

       Et tout le monde l’a constaté : en 15 ans, des mètres supplémentaires d’entrepôt « Drive » ont vu le jour. En 2019 (avant la période covid), nous étions à plus de 5000 Drives ouverts dans toute la France[14] ! Ainsi, les supermarchés ont préféré dépenser leur argent dans des surfaces commerciales où ils peuvent écouler davantage de produits, même si le retour sur investissement n’est pas assuré (il faut payer des salariés pour remplir les paniers, et dès 2015, les premiers Drive fermaient[15]). Les supermarchés ont donc préféré choisir 5 %[16] de parts de marché supplémentaire (tous distributeurs confondus) plutôt que d’investir pour leurs propres magasins !

Des meubles sans porte pour les produits laitiers des supermarchés.

Le pire, ces réfrigérateurs bahut ouverts à côté de rayons chauds ! Rien de tel pour gaspiller encore davantage d’électricité.

Conclusion sur cette absence de vitres sur les réfrigérateurs 

       Cette histoire de portes sur les meubles réfrigérés montre qu’étant dans un monde capitaliste, les entreprises pensent avant tout à vendre le plus possible leurs produits plutôt qu’à réfléchir à des investissements sur le long terme aussi bénéfiques soit-il pour elles (je ne parle même pas de l’intérêt général).

       Je n’aime pas dire ça (mon côté liberté), mais cet exemple montre encore qu’il faut toujours des lois pour encadrer les grosses entreprises car elles sont incapables de se réguler d’elles-mêmes ! Là, malgré un engagement, des aides de l’État, un retour positif, le compte n’y est pas. Et nous nous retrouvons toujours à nous les peler dans les rayons froids des supermarchés.

Que faire ?

Éviter de faire vos courses au supermarché : les prix sont plus chers, notamment en produits bio (voir mon article à ce sujet en cliquant ici). Si vous ne pouvez pas éviter les supermarchés, privilégiez ceux qui ont opté pour les meubles frigorifiques avec porte. Ce sera en plus davantage agréable pour vous. Et privilégiez le service à la coupe qui évitent ces réfrigérateurs ouverts comme la boucherie, la charcuterie ou le fromage. Ou alors, encore plus simple, mangez moins de produit animal wink (des idées de recettes en cliquant ici).
NOTES DE BAS DE PAGE [1] https://www.livreshebdo.fr/article/nice-une-vitrine-de-librairie-censuree [2] https://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1413742/la-grande-distribution-ferme-ses-refrigerateurs [3] https://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/01/16/97002-20120116FILWWW00512-distribution-des-portes-au-rayon-frais.php [4] https://www.20minutes.fr/planete/860570-20120116-fini-frigos-ouverts-commercants-engagent-mettre-produits-frais-meubles-fermes [5] https://www.fcd.fr/qui-sommes-nous/actualites-de-la-fcd/detail/fermeture-des-meubles-frigorifiques-pour-2020/ [6] https://www.capital.fr/economie-politique/carrefour-lidl-leclerc-les-10-enseignes-de-supermarches-aux-plus-gros-chiffres-daffaires-en-2020-188787 [7] https://www.enerzine.com/fermeture-des-frigos-une-economie-denergie-de-22-twh-an/12614-2012-01 [8] https://certificats-economie-energie.net/bat-eq-124-fermeture-des-meubles-frigorifiques-a-temperature-positive/ [9] https://www.bioaddict.fr/article/efficacite-energetique-la-grande-distribution-ferme-ses-frigos-a2670p1.html [10] https://nr-pro.fr/economie-d-energie/meuble-frigorifique-de-vente-et-certificat-d-economie-d-energie-CEE [11] https://www.lsa-conso.fr/le-grand-chantier-des-meubles-fermes-demarre,129109 [12] https://www.lsa-conso.fr/la-fermeture-des-meubles-froid-se-preci-se,139337 [13] https://www.lsa-conso.fr/le-grand-chantier-des-meubles-fermes-demarre,129109 [14] https://www.ladepeche.fr/2019/05/24/grande-distribution-le-nombre-de-drives-passe-les-5000-en-france,8218363.php [15] https://www.challenges.fr/entreprise/auchan-carrefour-leclerc-comment-le-drive-a-explose-en-france_78585 [16] https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/le-marche-du-drive-en-pleine-acceleration_2193761.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :